Qui es-tu ?

Je m'appelle Guillaume, j'ai 33 ans et en plus de transmettre les messages que les Chats me transmettent dans mes rêves, j'ai à cœur de mettre en image ce que nos yeux ne peuvent pas voir 🙂
 

Depuis quand dessines-tu ?

J'ai commencé à dessiner des âmes de chats en 2012, et par la suite j'ai compris qu'une histoire très lointaine me connectait aux chats.
Lorsqu'elle était enceinte de moi, ma mère a contracté la toxoplasmose, une maladie transmissible à l'homme par le chat.
Dès ma naissance ma vie était mise en danger à cause d'un chat, alors je crois que mon inconscient m'a naturellement amené quelques années plus tard à transformer mon bourreau (le chat) en un symbole de bienfaisance pour faire du bien au monde.

 

Pourquoi cette discipline?

Le streetArt est une façon de partager le quotidien des gens.
Le fait de pouvoir diffuser des ondes positives dans la rue est comme l'histoire du battement d'ailes d'un papillon qui peut provoquer un tsunami de l'autre côté de la planète. Si vous faites sourire une personne, vous la faites rayonner sur son entourage, qui à son tour rayonne et ceci à l'infini 🙂

 

Une chanson?

Luz Casal, piensa en mi, elle résume tout l'amour du monde.
 

Un artiste que tu admires ?

Je ne peux pas en citer juste un seul.

J'aime la candeur des illustrations de Fernando Cobello avec son projet "the ordinary young man", Moonassi, Kamweitatwork ou certains à l'univers complètement fantasmagorique comme DjBizparulz, JeremyVille, Jeremy Fish...

Je dois admettre que je suis également un grand fan du chat Pusheen 😀

 

Plus d'infos

Facebook
Instagram
Le site Web